Hot Water Beach

×Récit de la journée

Tout est dans le nom de la plage. Deux résurgences d’eau chaude dans le sable de la plage à qui se donnera la peine de creuser un peu. Ça ne fonctionne qu’à marée basse.

Touristes armés de pelles sur la plage de Hot Water Beach

Nous sommes arrivés plutôt vers la fin du cycle. La plage était déjà pleine de trous. En fait une toute petite zone de la plage correspond à la faille et est donc concernée par l’eau chaude. Tout le monde est concentré sur 20m quand la plage doit en faire 500.

La zone d'eau chaude de Hot Water Beach, Nouvelle-Zélande

Ensuite ce n’est pas évident de trouver le bon endroit. Nos premiers essais à la main ne donne rien alors qu’à deux mètres des gens se prélassent dans des baignoires improvisées. Nous nous invitons dans l’une d’elles pour tester. C’est bien chaud.

Chacun fait son trou à Hot Water Beach

Bien déterminés à trouver le graal, nous repartons en recherche, cette fois-ci armés d’une pelle que l’on nous a prêtée. Victoire ! Enfin de l’eau chaude ou plutôt brûlante. L’eau sourde à près de 70°C. Difficile de tenir dedans plus de quelques secondes.  Mais c’est une fierté de profiter un peu de notre découverte. Résultat, je crois que j’ai fini par me brûler la plante des pieds…

Publié le: 15 mars 2013

Auteur: Guillaume Orsal

Catégorie: Blog, Ile du Nord, Océanie

Tags: , ,

+Sur le même sujet...
+Commentaires

Laisser un message

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.