Te Anau

×Récit de la journée

Te Anau est la ville de départ de tous les treks du sud de la Nouvelle-Zélande. C’est donc une ville assez grande pour le coin, et il y a suffisamment de magasin  pour trouver tout le nécessaire pour les treks en terme de gaz ou d’alimentation. Et surtout, c’est là que l’on trouve le DOC, Department Of Conservation. La réservation des hébergements est obligatoire sur les Great Walks, et il faut retirer les tickets au DOC de rattachement. Impossible de les obtenir par correspondance ou par Internet. Attention aux horaires d’ouverture donc…

Camping de Te Anau

A l’aller, nous n’avons eu que le temps de récupérer nos tickets avant de sauter dans un autre bus qui nous déposera au départ du Kepler Track. A notre retour de randonnée, nous avons un peu plus de temps, pour nous poser et découvrir un peu la ville. Le camping stratégiquement situé à côté du DOC, le bureau du parc national, est aussi le lieu de départ des bus pour les treks comme des bus pour Queenstown. Et en plus il est nickel. Ce n’est pas un Top 10, mais il n’a rien à leur envier, avec une très grande salle commune, de belles cuisines biens équipées, avec même des fours, et des douches impeccables. C’est parfait pour notre retour de randonnée, se reposer un peu et reprendre des forces. Seul bémol, il n’est pas en centre ville, il faut compter 20 min pour arriver aux commerces de centre ville.

La ville est au bord du lac avec de jolis paysages en fond, mais n’a pas plus de cachet que ça.

Nous restons calé sur le soleil, le lendemain matin notre bus de retour pour Queenstown est à 7h… C’est le premier anicroche à notre planning réglé comme du papier à musique jusque là. A partir de maintenant et jusqu’à la fin des vacances, on va sentir qu’il y a comme un flottement dans l’organisation. Car à 7h, toujours pas de bus alors que nous sommes sensés être au terminus. Le bureau ouvre tout juste et renseignements pris, nous avons fait une réservation pour un autre bus stop de la ville. Impossible de s’y rendre dans l’instant. Et pas d’autres bus dans la journée… Gloups. C’était notre première réservation de bus et je n’avais pas compris que l’on pouvait choisir l’arrêt dans la ville.

A l’accueil ils se veulent rassurant mais petit doute quand même. Heureusement le chauffeur ne nous trouvant pas, il est revenu au terminal. Une belle frayeur, nous n’aurions pas aimé passer une journée de plus à Te Anau. Mais ce n’était pas évident de comprendre à quoi correspondait le champ du bus stop depuis la France lors de la réservation.

Publié le: 27 mars 2013

Auteur: Guillaume Orsal

Catégorie: Blog, Ile du Sud, Océanie

Tags: ,

+Sur le même sujet...
+Commentaires

Laisser un message

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.