Lac Tekapo

×Récit de la journée

L’étape suivante est le lac Tekapo. Pour y arriver nous longeons à nouveau le très grand lac Pukaki, mais cette fois-ci, il fait beau, et la vue sur le Mont Cook est splendide. Il trône, majestueux, au bout des eaux du lac, d’un bleu éclatant reflet d’un ciel sans nuage.

Mont Cook Road

Au bout du lac Pukaiki, il y a bien sûr un point de vue et son petit centre touristique. Il est dédié au saumon sous toute ses formes, un produit local. Cela ressemble plus à un attrape-touriste et ne présente pas grand intérêt. Il faut juste s’arrêter pour la vue :

Mont Cook depuis le lac Pukaki

Quelques kilomètres de route plus tard, nous voilà arrivés à lac Tekapo. Le lac nous a semblé tout de suite moins impressionnant puisque le précédent était vraiment géant. Le village se trouve au milieu de nul part. Un lac bleu turquoise, au bord duquel se trouve une colline avec quelques observatoires qui profitent du peu de pollution lumineuse du coin. La ville, ce n’est que quelques restaurants et des logements de vacances. A se demander où vivent les locaux. Enfin il reste la toute petite église au bord du lac que l’on retrouve sur toutes les cartes postales de la ville.

Lac Tekapo

Malgré l’abondance de location saisonnière, tout était complet ! Alors après une pause fish & chips, et devant le peu de charme de la ville, nous avons continué notre chemin en quête d’un endroit plus agréable et plus propice. Nous avons trouvé Fairlie !

Publié le: 30 mars 2013

Auteur: Guillaume Orsal

Catégorie: Blog, Ile du Sud, Océanie

Tags: ,

+Commentaires

Laisser un message

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.